Bref historique du Javelot T.S.C.

BREF HISTORIQUE

HERITIER DE DEUX ARMES

   Le Javelot Tir Sur Cible trouve ses origines dans l’assemblement de deux parties d’armes : la pointe de la lance et l’empennage de la flèche dont il a amplifié le volume pour assurer un bon équilibre dans l’air.

   C’est au XIIe siècle que nous en trouvons trace en Champagne. Ce n’est pas encore la représentation  exacte de notre javelot (ci-contre), mais la théorie balistique apparaît : la tige de bois a disparu, le fer effilé d’une longueur de 30 à 40 cm est équilibré dans le lancer par la fixation de plumes.

   Un décret de Charles V en 1337 interdit, « par esprit de sécurité et de défense, tous jeux de balles, ballons, dés, et tous leurs dérivés sous menaces de lourdes peines ».Il va permettre l’essor du javelot devenu un jeu qui sera pratiqué au cours des longues trêves de cette longue guerre. Sa popularité ira grandissante, mais il demeure essentiellement localisé dans la région de Champagne.

   Au cours des XVe et XVIe siècles, le jeu se déplace en Flandres où les Flamands conquis par l’habilité des occupants espagnols au lancer du couteau, ont adopté ce jeu d’adresse à leur goût et à leur portée.

   Au XVIIIe  siècle, la révolution supprime et interdit tous jeux d’inspiration guerrière. Les confréries d’arcs et d’arbalètes sont dissoutes. Malgré ce décret le javelot, devenu un jeu du Nord demeure là encore autorisé.

DES ESTAMINETS AUX JAVELODROMES

   Le javelot devient alors un moyen d’émulation, d’échange, de rencontres et, par-là même un spectacle qui eut ses heures de gloire à la fin du XIXe – début du XXe siècle dans le Nord de la France. A cette « Belle Epoque », c’est dans les arrières salles ou dans les cours des estaminets, principaux lieux de rencontre de l’époque, que les mineurs et ouvriers pratiquent le javelot dans une grande convivialité.

   Après la seconde guerre mondiale, des associations se créent, puis des regroupements de clubs commencent à se former

   Dans les années 1970, le javelot sort progressivement des arrières cours de cafés pour conquérir un plus large public, et en particulier celui des jeunes et des femmes.

   Des salles communales (« javelodrome ») sont alors mises à la disposition des associations par les municipalités.

   Ce jeu traditionnel envisage dès cette époque de devenir un sport à part entière. Il lui faudra attendre1983, après avoir réalisé la plus large union possible des clubs du Nord, du Pas de Calais et de la Somme, pour voir naître La Fédération Française de Javelot Tir Sur Cible (FFJTSC) et la ligue Nord Pas de Calais de Javelot T.S.C.

L’agrément ministériel de la Fédération est obtenu le 16 janvier 1984.

 

Le javelot entre dès lors dans les salles de sport pour ses compétitions officielles.

 

 

LPL JTSC vient de remporter le trophée 50000 visites 1 an
Françoise Méry plus de 3 ans
Honneurs : nouveau sportif plus de 3 ans
Simon Cussonnet a commenté Le club La Plume Lilléroise JTSC crée son site Internet ! plus de 4 ans
Un bureau au complet plus de 4 ans
Simon Cussonnet a répondu au sujet L'équipe dirigeante plus de 4 ans
Bernard Caron et 4 autres plus de 4 ans
Simon Cussonnet a commenté Concours inter sociétaires plus de 4 ans
Simon Cussonnet a commenté Concours inter sociétaires plus de 4 ans
Simon Cussonnet a répondu au sujet L'équipe dirigeante plus de 4 ans
Francis Holota a répondu au sujet L'équipe dirigeante plus de 4 ans
Simon Cussonnet a répondu au sujet L'équipe dirigeante plus de 4 ans
Francis Holota a répondu au sujet L'équipe dirigeante plus de 4 ans
L'équipe dirigeante plus de 4 ans
Simon Cussonnet a commenté Rencontre inter sociétaires plus de 4 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants